COCO VIDE DE 19 CHAMELLES

Émergence du variant Delta ainsi que de l’Indien avec une contamination de plus en plus dramatique pour des gouvernements qui présentent une situation quasi apocalyptique. La fin du monde serait proche, disait-on, mais évitable seulement par une parfaite obéissance aux injonctions des gouvernements et par l’usage quotidien de ce pass sanitaire qui fracture plus que jamais les Français.

Toute la France est en léthargie, résignée à tout comme si la fatalité devait continuer, et il semblerait que la vie d’avant ne reprendra jamais. Nous regardons le monde avec cette tolérance existante sur la vision du monde différente du nôtre ne pouvant que sortir à tâtons du brouillard, et des rideaux de fumée imposés, pour comprendre où va le monde et oublier ce que nous pouvons faire pour le rendre meilleur. Après 20 ans à essayer d’occidentaliser les Afghans, voici le retour des Talibans, grands démocrates devant l’éternel, qui viendront imposer la charia sur leur territoire ; un bon en avant certainement !

Le saviez-vous : l’ensemble des ces pays, la Syrie, la Grèce et les pays du Maghreb, parlaient le latin autrefois. Seuls les Perses parlaient leur propre langue. Avec sa capitale Constantinople, construite sur la ville antique de Byzance, l’Empire byzantin était le descendant direct de l’Empire Romain d’Orient. Vouloir construire l’avenir sans affronter les erreurs du passé, autant vouloir construire un mur sans brique et sans mortier.

Ce monde devient fou et j’en vois la fin bientôt, heureusement. Les prophètes de malheur peuvent être utiles pour leurs mises en garde, mais comme disait Jacques Julliard : » Il faut écouter leurs avertissements, ne pas suivre leurs conseils ». Enfin, nier les atouts de notre pays, c’est porter atteinte au moral de la nation, spécialement en cette période où la relance est une priorité. La mode ne meurt pas de la Covid mais de sa léthargie. Il faut arrêter de parler avec son sexe, et commencer à faire tourner plutôt son cerveau. A bon entendeur, salut…

Anonymode

Laisser un commentaire