LE SAVIEZ-VOUS ?

Saviez-vous que le Huchier sous Louis XI est un artisan qui compte au faubourg Saint-Antoine, c’est celui qui fabrique et livre les huches, c’est-à-dire les coffres en bois qui servent à remiser draps et vêtements. Ces rangements en chêne massif, le plus souvent, peuvent être simples ou plus élaborés, avec des frises décoratives gravées dans le bois.

À partir de 1690, l’activité du Huchier décline. Un artisan du faubourg Saint-Antoine a, en effet, eu l’idée d’un meuble nouveau muni de deux pieds et de tiroirs superposés ; un meuble si pratique que l’on finit par l’appeler « la commode » ! Désormais, la commode s’invite dans les salons face à la cheminée, avec des bougeoirs, des horloges ou des livres posés sur la marqueterie délicate qui en constitue le plateau. Le Huchier, lui-même, furibard, doit se convertir à la commode.

La rue du faubourg Saint-Antoine a fidèlement conservé la tradition du meuble. En arpentant les vieux pavés de ses cours et de ses ruelles adjacentes, on peut encore rêver de rencontrer des Huchiers qui travaillent ici, vaincus finalement par les commodes qui envahissent le quartier, et qui firent la fortune des artisans, transformèrent les intérieurs et libèrent enfin l’imagination des ébénistes.

Anonymode

Laisser un commentaire