TOM FORD MARRIAGE A LA KERING

Un accord pour racheter la marque de mode américaine, Tom Ford, au créateur américain, serait à un stade avancé avec Kering qui possède entre autres Gucci. Estée Lauder serait également en lice pour acquérir la marque, et reste malgré des chiffres décevant, au deuxième trimestre, dans une course serrée avec le géant Français. Un accord aurait été conclu la semaine dernière, selon nos sources. Pour l’instant, le géant du luxe de François-Henri Pinault n’a pas encore confirmé l’accord, mais nous comprenons maintenant pourquoi le jet privé de Francois-Henri a disparu des radars.

Il s’agira de la plus grosse acquisition jamais réalisée pour un montant de 3 milliards de dollars. Il est possible que le prix ait baissé, étant donné l’environnement du marché précaire d’aujourd’hui et de la crise géopolitique actuelle, qui a conduit à des pressions inflationnistes, presque sans précédent, et à une augmentation spectaculaire des coûts d’approvisionnement dans le monde entier.

Kering, par contre, a pu profiter de la flambée post-pandémique, et ses ventes, en particulier pour ses marques Gucci, Saint Laurent et Balenciaga ont explosé, car les clients fortunés voulaient dépenser plus que de raison après la Covid ayant contracté « la fièvre acheteuse ».

À Paris et dans d’autres capitales européennes, les touristes américains ont dépensé sans compter le mois dernier, et la baisse de l’euro a favorisé la croissance des ventes du luxe en général. A noter qu’avant de créer sa propre marque, Ford a connu la gloire chez Gucci (c’est comme un retour à la maison), et il avait réussi en son temps à relancer la marque florentine entre 1994 et 2004. Pendant que Kering construit son groupe en dur, Vuitton lui, avec l’aide du fabricant Danois Lego, construit ses vitrines de Noël. Mais dans quel monde Vuitton !

FM

Laisser un commentaire