TROP ROBOT POUR ÊTRE VRAI

Ce nouveau parfum de Paco Rabanne, qui a la forme d’un robot, nous annonce le troisième millénaire de la parfumerie masculine. Nommé « Phantom », de style « Daft Must », dessiné par Pierre Dinand qui est à l’origine de milliers de flacons de la profession, mais… hush hush… cela se murmure, car, officiellement, c’est Paco Rabanne qui l’aurait dessiné ! Ce changement de forme s’inscrit dans la vision de « Marionnaud » Puig, et dans la maille métallique comme pour d’autres matériaux contemporains que le couturier de l’ère spatiale au cours de sa carrière a utilisé abondamment, « j’en pince pour lui ». Le même qui avait prédit l’écrasement de la station spatiale internationale. Mais de sa maison de St Lunaire (ceci explique peut-être cela), il sucre les étoiles avec une vue imprenable sur la ligne bleue des loges.

Après « One Million » qui se classe au quatrième rang mondial des ventes, ce flacon de parfum est à l’encontre de tout ce que nous avons vu jusqu’à présent, mais n’oublions jamais que les flacons ou les monuments les plus décriés de la planète sont devenus aujourd’hui les symboles même de certains pays.

Celui-ci diffuse du parfum, mais c’est aussi le premier flacon connecté : il suffit de poser son téléphone portable sur son sommet et grâce à sa puce RFID, il vous balance du contenu numérique avec des jeux et des filtres interactifs, des listes de lecture personnalisées et de la réalité augmentée. Espérons que pour les Bimbos un cerveau d’intelligence augmenté leur sera fourni. Le parfum est produit par IFF, et il est une combinaison aromatique futuriste, qui contient des notes de lavande crémeuse, de citron, de patchouli, de vétiver et de vanille. C’est le premier parfum réalisé avec l’intelligence artificielle, employant un algorithme de neurosciences pour une « créativité augmentée. » Voilà donc la raison de ce nom de « Phantom », les ectoplasmes de la mode aiment toujours les génies de la création, mais sachez que souvent il y a derrière des anonymes qui eux ont moins d’égo que les autres et plus de créativité.

Anonymode

Laisser un commentaire