TENDANCE GOTHS

C’est un terme inventé à la Renaissance par des artistes italiens, qui assimilent des constructions qui ne respectent pas les canons gréco-romains. Un style pour les italiens qui ne sont que des cabanes primitives dans les forêts germaniques, les maisons des fameux Goths.

Avec « Mercredi », personnage principal de la série, qui fait un clin d’oeil à la « Famille Addams », voici la résurgence d’un style qui est apparu dans les années 70 sur la scène musicale britannique avec l’incontournable « Robert Smith and The Cure ». Total look noir, chaussures compensées et transparence, la plupart des créateurs Français dont Amsler se sont appropriés la couleur noire, couleur intemporelle. « Black is Schlag » disait-on à l’époque dans les backrooms de la rue Quincampoix, où quelques monstres de Tolède persécutent des mannequins et secrétaires en goguette de leur assiduité.

Charles de « Vilebrequin », l’icône du vide, s’est inspiré de cette série, et fait porter les mythiques tresses à ses mannequins. Il faut bien chercher l’inspiration quelque part et « Net-Félix » est une source d’inspiration.

Dans une société, où l’apparence hors norme est un moyen de contestation efficace, le mouvement Gothique est un élément vestimentaire habituellement associé au libertinage sexuel ; « Le fruit d’Ève fendu ». Par goût de la provocation et pour revendiquer une certaine liberté individuelle, la mode rend plus visible que jamais, le maquillage outrancier, les jupes raccourcies, les résilles, menottes, chaînes, clous et autres pointes métalliques, et même la Kim, l’égérie du néant s’y met.

La volonté de se démarquer dans une société, qui fait un retour au conformisme, se traduit par des codes vestimentaires inverses à ceux habituellement utilisés. La mode nous instruit sur le retour actuel de la pudibonderie de notre société, elle voit loin et ce retournement à grande vitesse est un délice pour elle ! Mais, ce comportement sociétal en dit long sur notre vie qui retombe dans un sectarisme, qui me permet de penser que l’homme descend certainement du songe.

FM

Laisser un commentaire