BERGER UN BRISEUR DE VERRE

Maître verrier contemporain, Simon Berger parle un langage plastique singulier en explorant la matière en profondeur. Sa matière est celle du verre qu’il martèle, lacère ou fissure au marteau. La vitre devient le support d’une expression par impacts qui se joue de la transparence.

Plus les coups sont rapprochés et courts, plus les ombres et les contrastes s’intensifient. Plus le coup est large, plus cela crée des faisceaux translucides. Dans ses mains, le marteau n’a rien de destructeur, il agit comme un amplificateur d’effets ; savourer chaque morceau éparpillé sur le sol comme ces éphémères moments si tranquilles de la vie. L’incertitude, cette gangrène audacieuse, s’infiltre sans faire de bruit dans les brisures de verre. Noblesse de la matière lorsqu’elle est là à portée du marteau et de son poinçon où perleront les astres du destin.

FM

Laisser un commentaire