Y CONNE DE LUXE

La valeur refuge du luxe s’exerce à plein régime lorsque les maisons sont en capacité d’inscrire leurs icônes dans la durée. Le luxe est comme la grammaire Française, les codes et leurs combinaisons donnent un caractère stable et immuable dans le temps.

Cartier, La Griffe de Boucheron, 2.55 de Chanel, Birkin de Hermès, voici des pièces emblématiques qui participent à la « convoitivité » des marques. Mais, ces produits ne sont pas arrivés icônes par hasard. Il a fallu parfois plus de 50 ans pour qu’ils viennent imposer leur style. Avec ces sacs, ces bijoux et ces montres, il y a une cohorte de générations qui utilisent et abusent du droit de briller par les marques. D’abord, les parents qui transmettent à la fois les objets à leurs enfants, mais aussi les valeurs du luxe qui vont avec, on appelle cela l’intelligence patrimoniale, ensuite le « Second Hand » en vogue. Les maisons courent après ce que j’appelle des Fondations pour leurs marques, qui sont à la fois sociétales et socialement intemporels. Toutefois, les plus grands experts avaient omis « l’effet de rémanence » des produits, et c’est pour cela que chaque pièce détient une valeur intrinsèque qui justifie son prix.

Il y a aussi le fait que le luxe peut à foison arrêter ses modèles pour mieux les relancer. Dans les années 90, la montre « Panthère » déclinait à tel point que Cartier met son icône en sommeil jusqu’en 2000 ; une pause qui va être la bienvenue et qui lui permet de revenir avec éclat en 2017 pour surfer sur la vague de ces nouveaux supra riches qui représentent maintenant cinq millions de personnes.

Aujourd’hui les marques ont bien compris que vendre à des prix exorbitants va leur permettre de se concentrer sur leur qualité de fabrication et augmenter du même coup leur chiffre d’affaires. D’ailleurs, la marque Italienne Bottega Veneta annonce ces jours-ci que ses produits seront garantis à vie et que vous pourrez rapporter le produit en magasin pour une réparation ou pour un entretien annuel fidélisant ainsi sa clientèle pour les années à venir.

FM

Laisser un commentaire