A.ROEGE HOVE 2022

Me voilà pris dans la toile d’araignée de la Fashion Week de Copenhague. Premier pas sur le cercle de la solitude où je glissais lentement dans le labyrinthe de l’inhumain. Voici donc, la recherche du « Kilo Dior » en mode « Kilo moche » pour une approche plus histéro-artistique mode, vantant un artisanat original. Des silhouettes à la fois extravagantes et uniques sont créées chaque saison par la fondatrice Amalie Røege Hove. Nous ne mettons pas en doute son Master en design textile de l’Académie Royale danoise des beaux-arts, mais plutôt ses années d’expérience en tant que créatrice de tricots mentionnées sur son site.

Mais, d’un autre côté, je ne peux pas leur tirer trop dessus car ils ont eu la gentillesse de m’inviter. J’étais coincé entre deux blondes scandinaves qui cocotaient comme un magasin Sephora qui brûlerait. Tenues seyantes comme si on avait habillé Corinne Masiero en Chic, vous voyez l’image du Capitaine Marleau en talons aiguilles. Mais là, je suis sûr que, même avec la traduction, personne ne comprendra. Il est vrai que la lâcheté masculine que je condamnerai toujours fait aussi un peu partie de moi.

Anonymode

Laisser un commentaire