HOTEL CHEVAL GRAND

À Paris, il y aura un nouveau fleuron du luxe qui aura été réalisé par l’Empereur de la Toile Cirée, j’ai nommé le Seigneur des Arnault, et cela viendra grossir son empire immobilier. C’est grand papa qui va être content. Un hôtel devant la Samaritaine qui sera un bijou, qui n’est pas une fantaisie, c’est bien la moindre des choses. Il sera situé au cœur du nouveau triangle d’or du luxe Français entre la Bourse du commerce du Prince de Venise et le siège de la maison LV.

Il sera l’hôtel de tous les superlatifs, les Bimbos de la marque se préparent déjà à arpenter cet outil de luxe générateur de « Sugar Daddy » en pagaille. La revanche de l’Empereur du luxe laisse « Hermès aux Faux Bourges » et s’accapare le centre de Paname pour lui seul, mettant ainsi la marque de la famille des nobles dans la banlieue de son groupe, c’est croquignolet !

Il y aura dit-on un Spa, qui donnera des soins à la poudre de diamant à « l’aloès veinard ». Plusieurs restaurants avec une vue imprenable sur Notre Dame de Paris et nous comprenons maintenant pourquoi autant d’argent aurait été dépensé par le groupe dans sa reconstruction. Un jardin terrasse où des pâtes à l’italienne seront filées sur un métier à clochardiser les riches qui n’auraient que deux millions d’euros sur leur compte en Banque.

Anonymode

Laisser un commentaire