JIL SANDER PRE 2018

Cherchant à imaginer le futur possibles du monde, Luke et Lucie Meier ont livré une collection présentant un équilibre entre le futurisme et le confort. Et après? C’est la question que les directeurs artistiques de Jil Sander se son posé la question avant le 1789 de la mode.

Ils ont essayé de se concentrer non seulement sur la définition du futur possible de la marque qu’ils ont rejoint en avril, mais aussi sur l’imminence du futur dans lequel nous vivons. Grâce à cette approche, les concepteurs se sont concentrés sur une ambiance confortable et décontractée, qui s’est traduite par des silhouettes «douces, cocooning, confortables et proches du corps», comme l’a décrit Lucie Meier dans sa forme générale.

Questionnement sur les gadgets technologiques qui apparaîtront d’ici quelques années, on peut aussi se demander à quoi ressemblera notre dressing. Et quand la mode rencontre la technologie, cela donne place à des œuvres incroyables, poétiques, révolutionnaires ou hautement utiles. Plus high-tech et et utile qu’aujour’hui, la promesse de faire vivre de nouvelle expériences sensorielles.

Laisser un commentaire