ALBERTA FERRETTI 2018 MILAN

Un beau corps avec une mauvaise âme, c’est un beau navire avec un mauvais pilote. Le corps de l’humain est un fourreau dans lequel l’âme est enfermée. Comme une épée, c’est la lame qu’il faut estimer et non le fourreau. Porter une certaine aisance dans la couture n’est pas aisée et celle-ci ne s’acquiert pas toujours. Ce créateur, une « Porte » ouverte sur le souk d’une part et le néant d’autre part, entendez la clameur des aficionados encensant le couturier de toute sa jeune splendeur ; une splendeur créée de toute « press » qui vont le porter aux nues et en djellaba jusqu’au septième ciel, pour retomber ensuite car lorsqu’il sera arrivé au sommet, il se rendra compte qu’il ne sait pas voler…